Actualités

Packaging : les 5 tendances à adopter


Image actu

Pendant des années, les entreprises se sont contentées d’être purement factuelles sur leur emballage : description du produit, liste des ingrédients ou matériaux, durée de validité. Depuis peu, les marques ont réalisé l’incroyable vecteur de lien qu’est l’emballage pour la relation client. Décryptage des meilleures tendances repérées aux quatre coins du monde.

Ce petit café new yorkais a fondé sa renommée sur la qualité de ses produits mais aussi grâce à son packaging. Empreint de messages émotionnels largement relayés par ses clients sur les réseaux sociaux, Birch Café a compris la force de ce nouveau média qu’est l’emballage. La digitalisation des services et des produits a également créé un besoin de retour au réel, aux sentiments humains.

Tell me a story

Le packaging se transforme depuis peu en acteur indispensable du storytelling. Les marques y nichent leurs codes, leurs récits non seulement à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de leurs produits.

Désormais, les façons de déballer le contenant et de consommer le contenu vont également raconter une histoire, une expérience.

A titre d’exemple Dior qui, en décidant de revenir à une ancienne façon de se parfumer par petites touches, donne l’occasion au consommateur de vivre une expérience plus intime, au contact direct du produit. Le moment vécu devient spécial, sortant de l’ordinaire, éveillant les sens tactiles et émotionnels.

Hyperrealty

Ou quand le packaging se transforme en réplique hyperréaliste de la vie. De nouveaux matériaux permettent une parfaite reproduction de ce que nous voyons. Ici, Trendhouse arrive à produire sur son étui une réplique parfaite du tableau au second plan.

Couleurs et épaisseurs du pinceau sont reproduits à l’identique sur l’emballage avec une incroyable précision. La densité irrégulière de la matière sur la boîte donne une sensation de réel, comme si l’œuvre d’art y était transposée.

Obsessive detail

Les marques adoptent depuis peu dans leur communication et de manière générale une attitude « low profile » avec une tendance vers ce qui est moins clinquant au premier abord. La perfection s’intériorise alors sur les packagings. La marque se raconte désormais dans les détails.

Le « Wow Effect » est toujours présent, mais révélé par un savant dosage, comme ce travail effectué à l’or fin par Imprimerie du Marais. Le savoir-faire appliqué sur les packagings devient reconnaissable par une sphère de connaisseurs qui apprécient les choix de papiers particuliers, les textures rares, le toucher et la qualité d’infinis détails. L’ostentatoire a laissé place à la tendance du détail XS qu’il faut prendre le temps de découvrir et d’apprécier.

Ultra touch

Enfin, il y a quelques années, nous aurions pu déclamer en matière de packaging : “ Rien n’est plus important que le premier coup d’œil ”. Aujourd’hui nous pouvons affirmer que rien n’est plus important que la première sensation du toucher. Les matières et matériaux sont travaillés inlassablement afin de restituer une expérience sensorielle parfaite grâce à une profonde valorisation des sens tactiles et visuels. Les jeux de finesse, transparence et relief sont impeccables.

Qu’il soit soyeux ou brut, le toucher capture des sensations de vie et retranscrit parfaitement les émotions. Le tout crée un rapport au produit instinctif et immédiat. Territoire renouvelé où la marque peut exprimer son message, l’emballage devient plus humain, plus personnel, plus réel. Le packaging se transforme en occasion inouïe de créer du lien. Aux marques de saisir toutes les possibilités de ce nouveau territoire d’échanges avec le consommateur.

Laetitia Faure @Artylaeti

Photo de Une : Packaging design, Enric Aguilera pour Verano de España